L’appel de la danse

Je propose des ateliers et des stages de danse et de Life / Art Process, ainsi que des accompagnements individuels.

Je poursuis également un travail de recherche et de création artistiques.

Ma vie a basculé lorsque j’ai participé à mon premier atelier de danse libre. J’ai rencontré simultanément en moi l’existence d’un puissant besoin d’expression et le besoin fulgurant d’y répondre : la danse. Engagée depuis au service de cet appel intérieur, je m’applique à donner à cette vocation sa juste place dans ma vie.

Après mon engagement dans le film de danse « Tu vois l’Genre » (Compagnie Les Jours Dansants, Marjory Duprès), qui questionnait  la relation entre l’intime et le politique, le genre et la danse, je suis entrée dans la compagnie Alluna (Marie Motais).

Dans le cadre d’un processus de création artistiqueA Time for Everything », en collaboration avec Anna Halprin – Moutain Home Studio- Paris Centre National de la Danse et Regard du Cygne), j’ai expérimenté le Life/Art Process, dont je connaissais déjà la force dans son application thérapeutique. C’est aussi avec cette compagnie que j’ai découvert le volet social du Life/Art Process, par le biais d’une Planetary Dance (rituel contemporain collectif).

LES Années FORMATION

Convaincue par la puissance et l’accessibilité de ces outils, je suis partie me former au Life/Art Process en Californie à l’Institut Tamalpa auprès de Anna et Daria Halprin en 2012. Certifiée praticienne en 2020.

Convaincue par la puissance et l’accessibilité de ces outils, je suis partie me former au Life/Art Process en Californie à l’Institut Tamalpa auprès de Anna et Daria Halprin en 2012. Je suis certifiée praticienne en 2020.

helene-larrode-performeuse-performance-participative-600x350
helene-larrode-rituel-contemporain

À mon retour, j’ai associé danse et arts expressifs pour intervenir dans le cadre d’ateliers et de modules de formation (Ateliers Socio Linguistique, Femmes Dynamique Emploi) auprès de groupes de la Maison des Femmes de Montreuil, dans laquelle je travaillais comme « informatrice droits des femmes » (2013 à 2016).

J’ai participé à des créations avec les collectifs Molayo (Soto Hoffman), et Young European Artists Protesting (Stefania Rosetti).

Mes recherches m’ont conduite à approfondir la relation entre travail somatique, composition instantanée et performance auprès d’artistes pédagogues : Soto Hoffman (Ideokinesis, Mu Shin Mu), Martha Rodezno (Mouvement Sensoriel), Andrew Morrish, Jules Beckman, Yoann et Aude Cartoux (L’Art du Mouvement).

Je me suis par ailleurs formée aux Rencontres Internationales de la Danse Contemproraine (RIDC, Paris, 2014-2015). Passionnée par le fonctionnement de notre corps-esprit, je suis actuellement en formation de Neurodanse auprès de Béatrice Maine, pour mieux comprendre et accompagner le processus de transformation intérieure par la pratique des arts expressifs, à la lumière des neurosciences. Je poursuis également la formation « Clean et Métaphores » avec Silvie De Clerck (Terres Inconnues), pour diversifier mes outils de coaching : via les métaphores et un questionnement « clean », pour accéder à des informations inconscientes.

J’assiste Marie Motais (compagnie alluna) sur des stages depuis plusieurs années (Life Art Process, nature, conscience et rituels).

Corps et voix : performances

helenne-larrode-danseuse-outils-d'impro-1920x700

Développant un travail autour de la voix depuis des années, j’en suis venue à celui du texte et au jeu de comédienne via :

  • Le Chœur du Conservatoire de Bayonne et l’Ensemble Musical Contemporain de Pau
  • La performance vocale et le théâtre chorégraphique avec l’équipe du Panthéâtre (Roy Hart Paris)
  • Un travail inspiré de celui de Grotovsky proposé par Partick Thoraval (La Présence Organique, Compagnie La Belle Indienne)
  • La méthode Meisner avec Partick Besson

Le Rêve d’une Danse, ma première création en solo, mêle texte, danse et chant (Regard du Cygne, Centre international Roy Hart, Festival Mythe et Performance, Théâtre de la Girandole, Festival Queer des Monts d’Arrée sept. 2020).

Initiée en 2017, ma collaboration avec Olenka Carrasco, poète dessinatrice et photographe féministe vénézuélienne, se poursuit. Les performances articulées autour de son travail « La Liste des Prénoms », qui dénoncent les féminicides, continuent d’évoluer et de se décliner sous différentes formes (Mairie du 2e nov 2019 / Maison des Pratiques Artistiques Amateurs dans le cadre de l’exposition « Sorcières d’Aujourd’hui », oct 2019).

Au sein de la Compagnie Oxymore, en partenariat avec la Maison des Femmes de Montreuil, j’ai rassemblé dans le groupe ARTivisme des femmes non professionnelles de la danse. Nous avons travaillé et proposé des performances participatives dans l’espace public, à Montreuil et Paris : pour dénoncer les violences (Rising and Re-Rising, de Taira Restar / Rouge / La Liste des prénoms) et pour les droits des femmes (Planetary Dance) de 2015 à 2018.

J’ai rejoint l’équipe de Baltringue Palace, première pièce écrite par Marie Sauvaneix, avec Marie-France Santon et Jean-Jacques Boutin (Lilas-en-Scène, février 2019), Théâtre de l’Essaion du 7 mai au 13 juin, mise en scène par Régis Santon.

En cours de recherche et création sur deux projets de performance musique danse et voix.